Se connecter| Powering Sports| EN FR
LinkedIn Twitter Facebook

L’équipe masculine canadienne de water-polo ne sera pas à Londres

Source: Sportcom
Water-polo

Montréal, 6 avril 2012 (Sportcom) – Les poloïstes canadiens ont vécu la dure loi du sport, vendredi, à Edmonton, dans un match qui allait décider de leur destin olympique. Face à la Grèce, les Canadiens ont été défaits 10-6. L’équipe qui remportait cet affrontement de quart de finale du tournoi de qualification olympique assurait son billet pour Londres. 

Dans la défaite, Nicolas Constantin-Bicari et Kevin Graham se sont illustrés en marquant deux buts chacun. Aaron Feltham et Justin Boyd ont été les autres marqueurs canadiens. Devon Diggle était l’autre Québécois membre de l’équipe. 

Du côté des vainqueurs, Georgios Afroudakis a été la vedette offensive en inscrivant quatre filets. Il y a quatre ans 2008, les Canadiens avaient causé une commotion au tournoi de qualification olympique disputé en Roumanie, alors qu’ils avaient défait l’équipe locale par la marque de 9-8, assurant du même coup leur billet pour Pékin. « C’était un match vraiment intense! Jouer devant ma famille et des estrades pleines, c’est un feeling incroyable.

Nous aurions aimé gagner, sauf que nous gardons la tête haute », a commenté Constantin-Bicari après le match, la voix teintée de déception. « En comparaison avec la Grèce, notre équipe est vraiment jeune. Je suis déçu et fâché, mais nous avons tout donné et nous n’avons pas de regret. » Si le Canada a pu demeurer dans le match pendant les trois premiers quarts, c’est notamment grâce au gardien Robin Randall qui a entre autres bloqué un tir de pénalité au deuxième quart.

De l’autre côté de la piscine, la défensive rapprochée grecque a limité les Canadiens dans leur nombre de tirs au but. Même si le Canada a finalement pu trouver le fond de la cage adverse, les Grecs ont rapidement répliqué, ce qui a fait en sorte qu’ils ont pu être en avance tout au long du match. « On a vu leur expérience et ils ont contrôlé le jeu.

C’était dur pour nous de marquer et lorsque nous le faisions, nous aurions immédiatement dû nous concentrer sur notre défense. Nous sommes sortis de notre plan de match et cela nous a coûté cher », a conclu le joueur originaire de Repentigny. Samedi, dans les matchs de classement, le Canada sera opposé à la Turquie.

Rédaction : Mathieu Laberge

+ Partagez une nouvelle | Lire toutes les nouvelles